La première impression... Elevator Pitch

La première impression... Elevator Pitch Article
809

L’Elevator Pitch : 1 minute pour vous présenter

Dans un environnement où la communication et les interactions sont toujours de plus en plus rapides, il est essentiel de vous présenter avec un maximum d'impact en un minimum de temps. Lorsque vous devez présenter votre employeur, ses services ou vous présentez vous-même, par exemple dans le cadre d’un entretien de recrutement, vous devez être en mesure de vous vendre dans un délai très limité.

L’Elevator Pitch est une technique qui vise à vous présenter, vous ou votre employeur, en un délai qui ne dépasse pas le temps d’un trajet en ascenseur.

Imaginez-vous que vous prenez l’ascenseur. Vous reconnaissez la personne qui se trouve à côté de vous. C’est quelqu’un qui est bien placé et vous savez que cette personne pourrait vous aider à atteindre plus rapidement certains objectifs dans le cadre du développement de votre projet. Cette personne ne vous connaît cependant pas et vous avez seulement le temps de vous présenter avant que l’ascenseur atteigne l’étage souhaité. Par où commencer ? Quels sont les principaux éléments que vous devez mentionner ? Plus précisément... qu’allez-vous lui dire ?

Tout comme un conférencier prépare son speech, vous pouvez également vous préparer à prendre l’ascenseur et à présenter votre argumentaire !

Comment réaliser un bon pitch de l’ascenseur en 5 étapes simples ?

Le but de votre argumentaire et d’avoir assez d’impact pour convaincre votre interlocuteur qu’il a intérêt à essayer d’en savoir plus sur vous. Que ce soit un client potentiel, un partenaire ou un employeur.

La structure typique d’un Elevator Pitch est la suivante :

1. Contact visuel (15 secondes) : une phrase courte, une question, un geste ou même une attitude qui attire l’attention de votre interlocuteur et qui interrompt de manière agréable ses pensées précédentes
2. Problème (30 secondes) : soumettez une situation problématique, un besoin non satisfait, qui vous présente de manière concrète et évidente
3. Solution (30 secondes) : présentez votre solution
4. Avantages et éléments qui font la différence (15 secondes) : montrez les avantages de votre solution et mettez en lumière les éléments qui font la différence
5. Conclusion, appel à l’action (15 secondes) : il vous suffit maintenant de conclure avec ce que l’on peut appeler un « appel à l’action ». Indiquez donc clairement ce dont vous avez besoin ! Par exemple : un entretien avec la personne en question, qu’il vous présente à quelqu’un, qu’il vous donne des conseils...

Quelques conseils :

1. Expliquez clairement le sujet Plus vous vous connaissez vous-même, votre produit ou le service que vous souhaitez présenter, plus ces propositions seront remarquées. Réfléchissez à ce que vous voulez mettre en avant, à l’intérêt que cela peut susciter et à la différence que cela peut faire. Évitez les clichés et un langage banal.
2. Gardez les choses simples et concises. Ne surchargez pas votre argumentaire avec des détails techniques. Si vous avez réussi à convaincre votre interlocuteur en gardant les choses simples, vous aurez ensuite l’occasion d’y revenir avec lui plus en détail.
3. Préparez-vous. Testez votre Elevator Pitch. Présentez-le par exemple à un ami, qui l’examinera d’un œil critique. L’idéal est de tester votre pitch dans un ascenseur… Ce n’est pas une blague ! Si vous parvenez à faire passer votre message entre quelques étages, il y a de fortes chances que votre pitch soit efficace.
4. Soyez toujours préparé. Votre argumentaire doit évoluer dans le temps. Adaptez votre pitch en fonction de l’actualité et de votre interlocuteur. Anticipez la suite. Si vous parvenez à convaincre, soyez en mesure d’entamer l’entretien sur mesure en fonction de votre interlocuteur.
5. Faites preuve d’empathie. Il ne suffit pas de connaître votre pitch par cœur, même si vous êtes extrêmement bien préparé. Il est certainement tout aussi important d’être à l’écoute de la personne en face de vous. L’objectif de votre pitch est d’entamer une discussion ; ce n’est pas un monologue.

Application de l’Elevator Pitch

Cette technique de communication, en vue d’avoir un impact dans un délai limité, peut être utilisée dans différentes situations. Modelez votre argumentaire en fonction de l’objectif visé.

Votre pitch doit être « punchy » mais, surtout, restez vous-même ! En outre, il importe de continuer à travailler votre pitch et de les faire évoluer en permanence.

Vous trouverez ici un chouette outil qui peut vous aider dans l’élaboration de votre Elevator Pitch idéal.

Votre commentaire

Connectez-vous afin d'ajouter un commentaire

Adresse e-mail non vérifiée

Pas encore membre ? Créez votre profil

Commentaires récents